samedi 30 avril 2011

"Chevalier de l'ordre du mérite" de Sylvie Testud - Editions Fayard



Mais quelle mouche a donc bien pu piquer Sylvie Testud ? Celle du sommeil ? Celle de l'ennui ? Les deux ? Avec trois livres au compteur ("Il n'y a pas beaucoup d'étoiles ce soir", "Le ciel t'aidera", "Gamines"), l'actrice avait jusqu'alors raconté (un peu) des pans de sa vie, exploité ses peurs de jeune comédienne, ses angoisses de la vie, ses manques familiaux d'une plume futée, vive et plutôt drôle... Avec "Chevalier de l'ordre du mérite", elle se lance dans le roman en faisant cette fois seulement confiance à son imagination. Et patatras !

Tout sonne faux dans l'histoire de cette femme Wonder Woman qui veut tout bien faire en toute circonstance. Tout résonne toc dans ses relations avec son mec un peu trop mec. Avalanches de clichés lorsqu'il s'agit du monde du travail dans lequel évolue cette héroïne transparente, monomaniaque et chiante à mourir. Plus d'une fois ce livre aurait pu me tomber des mains. Plus d'une fois, je grognais dans mon coin de voir errer tristement Dame Testud dans son histoire de rien aux recoins du vide sidéral, à s'empêtrer dans des comportements et des dialogues tellement à côté de la plaque.

On voudrait comprendre, s'intéresser à son sujet. Mais peine perdue. On s'emmerde dans les méandres du nombril d'un personnage principal. On assiste à de piteuses scènes (le recrutement d'une femme de ménage, l'organisation d'une opération événementielle...). Rien ne colle dans ce livre. "Chevalier de l'ordre du mérite" ? Oui, beaucoup de mérite à finir ce livre...

6 commentaires:

Clara a dit…

Bon et bien, je vaas m'asbtenir alors...

LVE a dit…

< Clara : ou peut-être en attendre la version poche...

Lo a dit…

Snif ! Moi qui pensais que j'aurais pu retrouver la belle verve de "Gamines" que j'avais adoré...

LVE a dit…

< Lo : énorme déception, oui...

Margotte a dit…

Ah ? Je ne savais pas du tout qu'elle écrivait S. Testud... Mais ton avis m'invite à ne pas aller voir plus loin...

LVE a dit…

< Margotte : peut-être reviens-tu d'un long séjour du Groenland ? :))